Conférence

En collaboration avec Le Café Littéraire, le VIFFF invite Laurent Le Forestier, Professeur à la section d’Histoire et Esthétique du Cinéma de l’Université de Lausanne à donner une conférence.

En lien avec cette dernière, nous projetterons Pays de Cocagne (1971) de Pierre Etaix.

 

PAYS DE COCAGNE

DI 29.10.17 – 14:45 – Café Littéraire
Entrée libre

Pierre Étaix / France / 1970 / 1h20
Avec : Pierre Étaix, Maurice Biraud, Michel Lewin
Langue : français
Âge : 10 (14)

Renouveler le burlesque pour désenchanter les Trente Glorieuses
Sur quelques films comiques français des années 60-70

DI 29.10.17 – 16:30 – Café Littéraire
Entrée libre

Une conférence de Laurent Le Forestier

La contestation cinématographique du modèle économique dominant, dès les années 60, n’est pas que l’œuvre, en France, de quelques cinéastes militants (Godard, Straub-Huillet, etc.) s’érigeant contre le mode de représentation institutionnel.
Plusieurs cinéastes et comédiens comiques s’emparent en effet de cette question, prônant par là-même une forme de renouvellement du cinéma comique. En effet, si leurs films reprennent logiquement la tradition du personnage comique positionné en marge de la société, ils transforment le genre notamment en insérant, ponctuellement (Le Grand Bazar, Le Distrait, etc.) ou largement (Pays de Cocagne), une dimension documentaire, et en prenant pour cible autant la société que la représentation de la société, et donc les médias et la publicité (Tant qu’on a la santé, Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, Les Malheurs d’Alfred, etc.).
Mais il s’agit aussi, avec ces films parfois très populaires, de socialiser une vision de la société résolument différente, telle que développée alors par des penseurs qu’on pourrait dire alternatifs parce que se situant au-delà du binarisme politique gauche/droite (Gorz, Ellul, Illich, etc.) : une société limitant le travail uniquement productif et réduisant la consommation.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook