One Cut of the Dead : VIFFF d’Or 2018 !


Uncategorized / dimanche, octobre 28th, 2018

Le VIFFF souffle sa quatrième bougie et passe le cap des 3’000 spectateurs !

Pour ses 4 ans, le Vevey International Funny Film Festival n’a pas résisté à l’envie de s’offrir un jour de festival en plus et le pari est réussi ! Le VIFFF affiche cette année encore un nouveau record de fréquentation avec 3’100 spectateurs, soit une hausse de 35% par rapport à l’édition précédente.

Jeudi dernier, le VIFFF s’est ouvert avec la comédie française En liberté ! de Pierre Salvadori devant une salle pleine à craquer. Durant quatre jours, le VIFFF a accueilli de nombreux spectateurs venus assister aux 24 projections du festival ainsi qu’à la masterclass d’Eric & Ramzy, invités d’honneur de cette édition. En grande forme, le duo comique a fait l’honneur de sa présence au festival en plus de partager des anecdotes de tournages et d’offrir quelques fous rires inoubliables au public.

Festivaliers, bénévoles, réalisateurs et acteurs ont profité du bar du VIFFF installé sous la Grenette pour se rencontrer dans une ambiance chaleureuse tandis que le Café littéraire n’a pas désempli samedi soir pour la désormais traditionnelle boom du festival.

Face à ce succès, le comité d’organisation du festival est d’ores et déjà heureux d’annoncer que la cinquième édition du VIFFF aura lieu du 24 au 27 octobre 2019 !

Véritable déclaration d’amour au cinéma, One Cut of the Dead, remporte le VIFFF d’Or !

Pour la compétition internationale, le jury – composé de Valérie Paccaud, journaliste, chroniqueuse et animatrice sur Couleur 3, Sandra Romy, fondatrice et directrice du Musée de l’Absurde et réalisatrice de films d’animation et Ron Carlson, réalisateur venu tout droit de Los Angeles – a décerné le VIFFF d’Or du meilleur long métrage (2’000.- offerts par la Caisse d’Épargne Riviera) au film japonais One Cut of the Dead.

Pour le jury « One Cut of the Dead n’est pas un film de zombies comme les autres. C’est une tourbillon créatif, surprenant, excitant, jouissif, bluffant et hilarant. »

Thunder Road remporte quant à lui le prix du jury des jeunes (500.- offerts par La Mobilière).

Le court métrage Troc Mort du Français Martin Darondeau a reporté cette année le prix du public (500.- offerts par Clap.ch).

Présenté en première suisse, le film raconte l’histoire de deux croque-morts qui, témoins d’un braquage, se retournent dépossédés du cercueil dont ils avaient la charge. Pour le retrouver, ils devront négocier avec les malfaiteurs…